Accueil  >Vie de la Commune > Projets et réalisations > Réalisations

Les Réalisations

2017 - La Maison des Services au Public

L'amélioration de l'accessibilité des services au public est un enjeu majeur d'aménagement du territoire. Les Maisons de Services au Public sont une des solutions permettant de veiller à la présence équilibrée et pérenne des services publics notamment dans les territoires ruraux.

Elles consistent à réunir sous un même toit plusieurs grandes administrations et entreprises (La Poste) indispensables au quotidien à un moindre coût grâce à une mutualisation des locaux et du personnel.

Le gouvernement a décidé d’accélérer la mise en place de ces maisons en s'appuyant sur la possibilité de transformer des bureaux de postes ruraux en MSAP. Le Bureau de Poste de Villebrumier a été identifié par la Poste comme susceptible d'être transformé en maison des services au Public. Propriétaire des murs, la Commune a donc décidé de soutenir ce projet par la réalisation de travaux d'aménagement des locaux qui pourrait associer à terme La Poste, la CPAM, Pole Emploi, la Conseil Départemental (CMS), la CAF... 

 

Les travaux dont le montant est d'environ 50000 euros sont pris en charge à hauteur de 60% environ par l'Etat au titre de la Dotation Equipement des Territoires Ruraux (DETR) et par le Département.

Une fois l'opération réalisée, un agent de la Poste assermenté et formé par les différents partenaires aura pour mission de renseigner et d'accompagner les usagers dans leurs démarches administratives durant des plages horaires élargies.

Le coût de fonctionnement de la MSAP est pris en charge à 50% par la Poste, à 25% par l'Etat et à 25% par les différents opérateurs. Si la Commune a souhaité participer à l'aménagement des locaux, elle ne finance pas le fonctionnement de la MSAP.

2016 - La rénovation du terrain de Tennis

Le court de tennis de Villebrumier créé en 1994 commençait à présenter des signes de dégradation. Pour faire face à la demande et pour répondre aux besoins du club de Tennis, en particulier dans le cadre de l'accueil des enfants, la Commune a décidé de rénover son court. Un gazon synthétique lesté de sable naturel a été installé pour permettre  l'utilisation du court très rapidement après la pluie et favoriser la pratique en hiver. L'éclairage a également été revu et mis aux normes de sécurité. L'opération dont le coût global avoisine les 30000 euros a fait l'objet de près de 23000 euros d'aides de l'Etat, de la Région et du Département.

2016 - Un toit neuf pour l'école de musique

Les pluies de l'hiver ont mis en évidence d'importantes infiltrations d'eau sur la toiture du bâtiment abritant le club des aînés, la médiathèque et l'école de musique intercommunale. Des travaux de mise hors d'eau ont dû être réalisés en urgence avant d'entreprendre le remaniement complet de la toiture. L'ancienne couverture a été déposée et un écran sous toiture a été mise en place. Les 165 m² de couverture ont été remplacés tout comme la zinguerie. Cette opération a fait l'objet de l'aide du département à hauteur de 24% pour un reste à charge de la Commune de moins de 15000 euros.

2015 - Remplacement des menuiseries de la salle des fêtes

Le remplacement des menuiseries de la salle des fêtes est enfin réalisé. Après un appel d'offres en septembre dernier, les travaux ont pu débuter mi novembre. Les 24 fenêtres de la façade sud et nord on été remplacées par des menuiseries en aluminium équipées de volets roulants motorisés. Le hall d'entrée a été lui aussi remplacé tout comme la porte de l'issue de secours et celles donnant accès à la cuisine et aux toilettes publiques.
Cet investissement d'une valeur de 47 000 euros a fait l'objet d'un co-financement de l'état, la région, le département. Mme la Député Valérie Rabault a également aidé la Commune pour cette opération au titre des travaux d'intérêts locaux. Au total ce sont près de 35 000 euros d'aide qui ont été obtenus. Des travaux de peinture intérieure et extérieure sont à présent envisagés pour donner un coup de « neuf » à ce bâtiment indispensable à la vie associative de la Commune.

2015 - Ré-ouverture d'une boulangerie

En avril 2014, la Commune prenait connaissance de la cessation d'activité de la boulangerie du village. Peu de temps après, le Conseil Municipal était informé de l'intention de M. Szopa d'installer une boulangerie pâtisserie sur la Commune. Devant la difficulté de ce-dernier de trouver un local adapté à son activité, la Commune a décidé d'aider ce projet comme elle l'avait fait avec succès en 2010 pour le café-tabac. En juin 2014, des travaux ont été effectués dans le local  « rue haute ». En accord avec M. Szopa, la Commune a entrepris les travaux d'électricité, les ouvertures à créer, les menuiseries extérieures, la plâtrerie tandis que celui-ci réalisait une partie des travaux (plomberie, chappes, peintures...) dont les matériaux étaient pris en charge par la municipalité.
Après une longue attente due à la difficulté d'obtenir l'accord des organismes de crédit, en mai dernier, la Boulange a enfin pu ouvrir ses portes dans une rue Haute rénovée à la grande satisfaction de tous.
Au total la Commune aura investi près de 15 000 euros pour permettre au commerce de vivre dans le village

2015 - La Requalification de la rue Haute

Fin 2012, le Conseil Municipal décidait de lancer le projet de rénovation de la rue Haute. Le plus important chantier communal des dix dernières années s'est donc achevé en juin 2015 dernier après huit mois de travaux qui ont fait suite à près d'une année d'étude. Menés avec le soutien de la Communauté de Communes qui a assuré la mission d'assistance à la maîtrise d'ouvrage, ces travaux auront coûté à la Commune 670 000 euros Hors Taxes. Grâce à un suivi très précis des travaux par la nouvelle équipe municipale, ce chantier n'aura pas connu le moindre dépassement de budget, malgré son ampleur et les inévitables surprises rencontrées. Co-financé par l'Etat, le Conseil Régional, le Conseil Départemental, l'Agence de l'Eau et avec l'aide de Mme Valérie Rabault Députée de la circonscription de Montauban au titre de la Réserve parlementaire, ce sont environ 220 000 euros de subventions qui ont été accordées à la Commune. Un emprunt de 350 000 euros a été souscrit à l'automne en complément des 100 000 euros d'autofinancement affectés à cette opération.
Trait d'union entre les aménagements piétonniers et les deux rond-points réalisés en 2009 et le cœur du village, l'aménagement a permis de sécuriser l'ensemble du secteur et de créer un véritable espace partagé, objectif de la municipalité.
En l'espace de 6 ans, l'entrée du village depuis la route de Montauban aura donc connu une profonde transformation dans l'intérêt des villebrumierains.

2014 - Aménagement d'un espace public près de l'église

 

En 2011, la Commune a fait l'acquisition de la parcelle mitoyenne avec le clocher de l'église. Sur les conseils du CAUE, un espace public jusque là laissé à l'abandon a été dessiné et mis en œuvre en régie municipale. Structuré autour d'un cheminement piéton, l'aménagement du jardin a été défini par la Commission Environnement de la Commune et les travaux réalisés par Frédéric Larose.

Le coût de cette réalisation (hors acquisition foncière) s'élève à 5700 euros de travaux dont 20% ont été pris en charge par le Conseil Général.

2013 - Création d'un terrain "Multi-sports"

 

En 2011, le projet d'implantation d'un terrain de jeux multisports sur la Commune a été arrêté. L'implantation sur la place de la Mairie a été décidée pour permettre l'utilisation de l'équipement par l'école et le Centre de Loisirs ainsi que pour bénéficier de la plate-forme en enrobé existante. Le projet a ensuite fait l'objet de recherche de financement et sa mise en œuvre a été retardée à plusieurs reprises pour des raisons budgétaires. En juin dernier, la Commune a lancé un appel d'offres pour la fourniture d'un terrain de type « bois-métal ». Les élus de la Commune ont été visiter trois réalisations des entreprises présentant les offres économiquement les plus avantageuses. 

Le terrain, d'une superficie de 365 m² avec gazon synthétique, permettra la pratique du football, basket-ball ainsi que du badminton et du volley-ball a été réalisé par l'entreprise Kaso courant novembre pour un montant de 35 000 euros H.T environ financé à près de 80 % par le Conseil Général, la CAF et l'ETAT.

2013 - La rénovation de la toiture de l'école

 

L'école de Villebrumier a fait l'objet de très importants investissements ces dernières années : un agrandissement de 2 classes et d'un dortoir (570 000 euros), création et équipement d'une salle informatique (20 000 euros), agrandissement du réfectoire (6 000 euros), création d'un système de chauffage central raccordé à la chaufferie au bois (75 000 euros) soit plus de  670 000 euros d'investissement en deux ans. La toiture a été partiellement rénovée à l'occasion des travaux d'agrandissement, néanmoins, la partie couvrant le préau et les classes primaires restait à rénover.

Ces travaux absolument nécessaires ont été effectués avant la rentrée pour environ 65 000 euros. Des travaux de remise à neuf des faux plafonds ont été réalisés fin 2013.

2013 - Aménagement du quartier "Les Mûriers"

Le projet en cours depuis 2010 est enfin sorti de terre. Sur 12000 m², la Commune et la Société Française des Habitations Economiques (S.F.H.E) ont créé un lotissement de huit lots et vingt-deux logements sociaux labellisés "Bâtiment Basse Consommation". Cette opération a permis de lancer l'urbanisation de l'ensemble de cette zone charnière entre l'ancienne "bastide" et les quartiers d'habitat plus récents.

L'opération représente un coût pour la Commune de 400000 euros couvert par la vente des lots, les subventions acquises auprès du Conseil Général et du Syndicat départemental d'énergie et des taxes d'urbanismes générées par le projet.

2013 - La réfection de la toiture du Lavoir

La toiture du lavoir de la Commune vient d'être rénovée ; les intempéries et le poids des ans avaient rendu ces travaux nécessaires. Fin avril, ils ont été réalisés pour un montant de 7 000 euros H.T. La Commune a reçu l'aide du Conseil Général de Tarn-et-Garonne pour cette opération à hauteur de 2600 euros.

2012 - La construction d'un local au terrain de boules.

Débutée fin 2011, la construction définitive destinée à remplacer la construction modulaire provisoirement installée place du Communalet a été achevée en fin d'année 2012. Le coût de ce local mis à disposition de l'association " Boules Villebrumiéraines " s'élève à environ 33000 euros dont 8600 ont été financés par le Conseil Général de Tarn et Garonne.

2011 - L'agrandissement du Centre de Loisirs

La commune met à disposition de l’Association YAKA JOUER du personnel et des locaux pour accueillir dans les meilleures conditions possibles les enfants sur les temps CLAE (Temps scolaire) et CLSH (mercredi et vacances scolaires). Le local mis à disposition par la commune de Villebrumier (70m²), sous dimensionné compte tenu du nombre d’enfants fréquentant le centre de loisir (40 en moyenne sur le temps CLSH) a fait l'objet d'un agrandissement.

Le projet d’extension du CLAE/CLSH, dont la conceptions'est faite en étroite collaboration avec les membres de l’association intercommunale consiste en la rénovation d’un local adjacent appartenant à la commune permettant de porter la surface réservée à l’accueil des enfants de 73 m² à 133 m² (soit 60 m² supplémentaires). Le projet a permis de créer une ouverture entre les deux locaux, un grand espace de jeux largement modulable, d’isoler le bâtiment, de le raccorder au  réseau de chaleur bois de la commune, de rénover la toiture et de ré-aménager le jardin.

Cette opération chiffrée à 100000 euros a été co-financée par l'Etat, la Région, le Département, la CAF de Tarn et Garonne à hauteur de 56000 euros.

2011- Les ateliers Municipaux

Depuis la fin 2010, les travaux de constructions des ateliers municipaux sont en cours. Il sont entièrement réalisés en régie par le personnel municipal. Gros-oeuvre, couverture, plâtrerie-cloison, électricité, plomberie, carrelage, peinture, les employés communaux ont pu montrer leur savoir faire  pour concevoir cet équipement qui manquait à la Commune. Composé d'un « espace de vie », vestiaires, sanitaires, bureau et d'un local de stockage, le coût de ces travaux à charge commune est d'environ 25 000 euros H.T.

2011 - L'éclairage du Pont

Les travaux d'éclairage du Pont entre Nohic et Villebrumier sont terminés. Ce chantier  a été entièrement pris en charge par le Conseil Général de Tarn-et-Garonne pour un coût global d'environ 70 000 euros. Amélioration de la sécurité routière et économies d'énergie ont été le fil conducteur de cette réalisation qui contribue à mettre en valeur l'une des entrées du village.

2010 - La Rénovation de la toiture de la salle des fêtes

En juillet 2010, la toiture de la salle des fêtes a été entièrement rénovée. L'ancienne toiture a été déposée et remplacée. Les travaux qui ont duré trois semaines, ont été complétés par une réfection des faux plafonds de la salle, un ré-aménagement de la scène, et une remise en état de la sonorisation et de l'éclairage. La cuisine a également été rénovée, une nouveau fourneau et un nouveau congélateur ont été acquis. Coût de l'opération 38 000 euros.

2010 - Le Café, Tabac

Fin décembre 2009, l'unique café-tabac-presse de Villebrumier fermait ses portes. Le Code de la Santé publique interdit toute création de nouveaux établissements de 4ème catégorie et toute licence inexploitée pendant plus de trois ans ne peut plus être transmise et disparait. Le Conseil Municipal a donc décidé d'engager d'importants travaux sur le bâtiment situé 9, rue Haute au coeur du village pour faire en sorte qu'un café-tabac continue d'exister sur la Commune.

Après six mois de travaux entièrement menés en régie municipale, le local a été inauguré avec grand succès le premier juillet 2010. Coût des travaux : 20000 euros. 

2010 - L'agrandissement de la station d'épuration

www.eau-adour-garonne.fr

Débutés en avril 2010, les travaux d'agrandissement de la station d'épuration ont consisté en la création d'un filtre planté de roseaux en lieu et place du bassin n°1. Les eaux usées sont déversées sur un filtre de sable et gravier planté de roseaux par un système de chasse mécanique ne nécessitant aucune consommation d'énergie. Le sable filtre l'eau qui est ensuite rejetée dans le deuxième bassin.

Cet investissement d'un coût de 240000 euros TTC a été financé et par l'agence de l'eau Adour Garonne à hauteur de 110585 euros.

La station d'épuration avant et après travaux

2009 - La création d'un giratoire à l'entrée du village

Les travaux débutés en septembre 2009 ont duré quatre mois. L'entrée du village été entièrement remaniée mettant en valeur le "vieux" village. Ces aménagements, véritables traits d'union entre les nouveaux quartiers et le village, ont permis de mettre à niveau voirie, réseau pluvial et éclairage public. Coût à charge de la commune 30000 euros (éclairage et aménagement des espaces verts) dont 40 % pris en charge par le Syndicat départemental d'énergie.

2009 - L'agrandissement de l'école

En mars 2009, les travaux d'agrandissement du groupe scolaire de Villebrumier ont démarré pour s'achever en mars 2010. Deux classes maternelles, un dortoir, des sanitaires supplémentaires ont été ajoutés dans les bâtiments neufs. La salle de motricité qui faisait office de dortoir a été entièrement réhabilitée. La première classe maternelle libérée va accueillir une classe supplémentaire ouverte en 2010-2011, et la seconde accueillera la salle informatique. Profitant des travaux, la salle des maîtres a été aménagée et la cantine agrandie.

Le coût des travaux est de 450000 euros subventionné à hauteur de 191000 euros par l'Etat, le Département et la Région. Coût de l'opération pour la Commune : 260000 euros environ.

2009 - L'installation d'un chauffage central à l'école et salle des fêtes 

Pour faire suite à la création du réseau de chaleur bois, l'école et la salle des fêtes ont été entièrement équipées d'un chauffage central. Ces travaux ont coutés près de 70000 financés à hauteur de 26 000 euros par l'Ademe et le Département. Coût de l'opération pour la Commune 44 000 euros.

2009 - Le réseau de chaleur bois

Cette importante réalisation pour la Commune, fruit d'une longue réflexion, a été achevée en 2009. Ce réseau de chaleur qui permet d'importantes économies à la commune est aussi un investissement écologique, puisqu'il permet d'éviter le rejet de 248 t de CO2 dans l'atmosphère par an. Les 670000 euros d'investissement dont 70% subventionnés par l'Europe, l'Etat, la Région, le Département et l'Ademe ont permis d'améliorer considérablement le confort des résidents de l'E.H.P.A.D, mais aussi des élèves de l'école et des administrés. Coût de l'opération pour la Commune 200000 euros.

2008 - La construction d'une tribune au stade

Cet ouvrage qui a mis largement à contribution le personnel communal et dont la vêture bois s'intègre parfaitement dans le paysage complète les installations mise à disposition du club de football de la Commune. Co-financé par le Département et la fédération française de football à hauteur de 40%, cet investissement dont le coût global est de 80000 euros est une réalisation majeure de l'année 2008

2008 - L'agrandissement de la zone artisanale

Après le succès de la création de la zone Artisanale "Les Pradasses" et dans la perspective d'accueillir de nouvelles entreprises, une deuxième tranche de travaux de quatre lots a été réalisée. Cette extension financée par le Conseil général, par la vente des terrains et par l'excédent réalisé sur la première tranche aura necessité un autofinancement de la Commune de 37000 euros.

2006 - La création de la Zone Artisanale

En 2006, une première étape d'aménagement de Zone artisanale a été réalisée permettant ainsi la création de 3 lots. Cette opération co-financée par le Conseil Général de Tarn et Garonne est l'amorce d'une opération d'ensemble qui verra le jour par étapes successives. Cette démarche présente l'intérêt de ne pas immobiliser d'importantes sommes, d'étaler les dépenses sur plusieurs exercices et de coller au mieux à la réalité économique locale. Cette zone a pour objectif à long terme d'apporter des emplois locaux mais aussi de revitaliser la commune et d'éviter qu'elle ne devienne un village dortoir.

2006 - L'embellissement des places de la Mairie, du Communalet et de la Bascule

Les travaux d'embellissement des places de la Mairie, du Communalet et de la Bascule ont permis de mettre en valeur le coeur du village.  Préservant les arbres, ces aménagements ont été conçus pour privilégier les piétons et ralentir la circulation motorisée. Ces travaux ont été financés à 65 % par l'Europe, l'Etat, la Région et le Département.

2003 - La rénovation de la Mairie

Le bâtiment construit au XIXème siècle, a fait l'objet d'importants travaux d'entretien tout au long de son histoire. Fin 2002, le Conseil Municipal a lancé les travaux de cet important chantier qui s'est achevé en 2006. Entièrement rénové, cet équipement de qualité accompagne la croissance de la population de la Commune qui a doublé en 20 ans.

Site généré avec le CMS UTOPIA développé par In-Cité Solution pour le CDG82 dans le cadre du PRAi