Accueil  >Vie de la Commune > Projets et réalisations > Réalisations

Les Réalisations

2019 - Aménagement et rénovation de la cour de l'école

La cour et l'école est désormais entièrement accessible aux personnes handicapées, tandis que la sécurité a été améliorée avec de nouveaux portails et le remplacement du grillage.
Bien sûr les enfants n'ont pas été oubliés puisque plusieurs structures de jeux ont été mises en place pour les maternelles et le primaires. Un terrain de football et un espace de jeux calme complètent ces équipements.

2019 - Requalification de la rue du Four

L'opération de requalification de la rue du Four a consisté à renouveler les canalisations d'eau potable, à créer des trottoirs accessibles PMR (Personne à Mobilité Réduite) et à refaire les couches de roulement en enrobé. Les abords de la Poste ont également été aménagés ainsi que l'espace recevant les containers de tri. Ces travaux dont le montant avoisine les 160 000 euros ont fait l'objet de l'aide de l'Etat, de la Région, du Département et de la Réserve Parlementaire du Sénateur L. Bonhomme, à hauteur de 72 000 euros soit 45%.

2018 - Un centre commercial Multiservices

Depuis la requalification de la rue Haute, aucun projet communal n'avait autant mobilisé la municipalité. C'est fin 2014 que les premiers contacts ont été pris avec ALTEAL – Bailleur social (anciennement Colomiers Habitat) partenaire de la Commune dans cette opération. A l'origine, c'est le Bailleur Social qui devait réaliser les travaux pour le compte de la Commune. Mais les obstacles juridiques et financiers ont conduit la commune à décider d'assumer seule la maîtrise d'ouvrage de l'opération. Le projet dont les aspects techniques ont été finalisés en 2016 s'est poursuivi par l'acquisition foncière et la démolition du hangar existant en 2017. Les travaux ont ensuite pu démarrer à l'automne 2018 pour s'achever presque un an plus tard.
Ces travaux, ont permis de regrouper les commerces existants (salon de Coiffure, Boulangerie et Epicerie) au centre du village et d'accueillir un nouveau commerce (Pizza à emporter) sur 573m² de surface de plancher. Début novembre, la municipalité inaugurait les nouveaux bâtiments à l'occasion de la cérémonie du 11 novembre qui fut l'occasion de souhaiter pleine réussite à nos commerçants.
Cette opération dont le coût global s'élève à près de 860 000 euros fait l'objet de 343 000 euros d'aide (Etat 167 000 euros, Région Occitanie 70 000 euros, Europe 60 000 euros et Département 45000 euros).

2017 - Une salle pour l'ALSH Ado

L'association Yaka Jouer a lancé un accueil de loisirs à destination des adolescents du territoire. Après une première année très encourageante en terme de fréquentation malgré l'absence de locaux adaptés, le Conseil Municipal a décidé de renforcer le soutien porté à cette action en mettant à disposition un local dédié. Les équipes municipales ont donc rénové en totalité la salle pour permettre de mettre à disposition un lieu de qualité. L'équipe municipale souhaite manifester à travers cette action, son intérêt à l'égard des jeunes. L'opération dont le coût total s'élève à 18 000 euros a bénéficié de 13000 euros
d'aide de la CAF et du Département.

2017 - Une aire de jeux sur la place de la Mairie

Après 2 semaines de travaux l'aire de jeux a été ouverte sur la place de la Mairie pour le plus grand plaisir des enfants qui se sont déjà appropriés les lieux. Un soin particulier a été apporté à l'intégration paysagère de la structure. L'ensemble dont les couleurs rappellent celles que l'on trouve dans le village s'intègre parfaitement dans la place. Composés de trois modules et d'un panneau de manipulation, sur 100 mètres carrés, les jeux s'adressent à tous les enfants de 2 à 12 ans sous la responsabilité de leurs accompagnants.
Ce projet a fait l’objet de l’aide du Département, de la Région, de la CAF et de la Réserve Parlementaire de Mme RABAULT pour un reste à charge de la Commune de 9000 euros.

2017 - La Maison des Services au Public

L'amélioration de l'accessibilité des services au public est un enjeu majeur d'aménagement du territoire. Les Maisons de Services au Public sont une des solutions permettant de veiller à la présence équilibrée et pérenne des services publics notamment dans les territoires ruraux.

Elles consistent à réunir sous un même toit plusieurs grandes administrations et entreprises (La Poste) indispensables au quotidien à un moindre coût grâce à une mutualisation des locaux et du personnel.

Le gouvernement a décidé d’accélérer la mise en place de ces maisons en s'appuyant sur la possibilité de transformer des bureaux de postes ruraux en MSAP. Le Bureau de Poste de Villebrumier a été identifié par la Poste comme susceptible d'être transformé en maison des services au Public. Propriétaire des murs, la Commune a donc décidé de soutenir ce projet par la réalisation de travaux d'aménagement des locaux qui pourrait associer à terme La Poste, la CPAM, Pole Emploi, la Conseil Départemental (CMS), la CAF... 

 

Les travaux dont le montant est d'environ 50000 euros sont pris en charge à hauteur de 60% environ par l'Etat au titre de la Dotation Equipement des Territoires Ruraux (DETR) et par le Département.

Une fois l'opération réalisée, un agent de la Poste assermenté et formé par les différents partenaires aura pour mission de renseigner et d'accompagner les usagers dans leurs démarches administratives durant des plages horaires élargies.

Le coût de fonctionnement de la MSAP est pris en charge à 50% par la Poste, à 25% par l'Etat et à 25% par les différents opérateurs. Si la Commune a souhaité participer à l'aménagement des locaux, elle ne finance pas le fonctionnement de la MSAP.

2016 - La rénovation du terrain de Tennis

Le court de tennis de Villebrumier créé en 1994 commençait à présenter des signes de dégradation. Pour faire face à la demande et pour répondre aux besoins du club de Tennis, en particulier dans le cadre de l'accueil des enfants, la Commune a décidé de rénover son court. Un gazon synthétique lesté de sable naturel a été installé pour permettre  l'utilisation du court très rapidement après la pluie et favoriser la pratique en hiver. L'éclairage a également été revu et mis aux normes de sécurité. L'opération dont le coût global avoisine les 30000 euros a fait l'objet de près de 23000 euros d'aides de l'Etat, de la Région et du Département.

2016 - Un toit neuf pour l'école de musique

Les pluies de l'hiver ont mis en évidence d'importantes infiltrations d'eau sur la toiture du bâtiment abritant le club des aînés, la médiathèque et l'école de musique intercommunale. Des travaux de mise hors d'eau ont dû être réalisés en urgence avant d'entreprendre le remaniement complet de la toiture. L'ancienne couverture a été déposée et un écran sous toiture a été mise en place. Les 165 m² de couverture ont été remplacés tout comme la zinguerie. Cette opération a fait l'objet de l'aide du département à hauteur de 24% pour un reste à charge de la Commune de moins de 15000 euros.

2015 - Remplacement des menuiseries de la salle des fêtes

Le remplacement des menuiseries de la salle des fêtes est enfin réalisé. Après un appel d'offres en septembre dernier, les travaux ont pu débuter mi novembre. Les 24 fenêtres de la façade sud et nord on été remplacées par des menuiseries en aluminium équipées de volets roulants motorisés. Le hall d'entrée a été lui aussi remplacé tout comme la porte de l'issue de secours et celles donnant accès à la cuisine et aux toilettes publiques.
Cet investissement d'une valeur de 47 000 euros a fait l'objet d'un co-financement de l'état, la région, le département. Mme la Député Valérie Rabault a également aidé la Commune pour cette opération au titre des travaux d'intérêts locaux. Au total ce sont près de 35 000 euros d'aide qui ont été obtenus. Des travaux de peinture intérieure et extérieure sont à présent envisagés pour donner un coup de « neuf » à ce bâtiment indispensable à la vie associative de la Commune.

2015 - La Requalification de la rue Haute

Fin 2012, le Conseil Municipal décidait de lancer le projet de rénovation de la rue Haute. Le plus important chantier communal des dix dernières années s'est donc achevé en juin 2015 dernier après huit mois de travaux qui ont fait suite à près d'une année d'étude. Menés avec le soutien de la Communauté de Communes qui a assuré la mission d'assistance à la maîtrise d'ouvrage, ces travaux auront coûté à la Commune 670 000 euros Hors Taxes. Grâce à un suivi très précis des travaux par la nouvelle équipe municipale, ce chantier n'aura pas connu le moindre dépassement de budget, malgré son ampleur et les inévitables surprises rencontrées. Co-financé par l'Etat, le Conseil Régional, le Conseil Départemental, l'Agence de l'Eau et avec l'aide de Mme Valérie Rabault Députée de la circonscription de Montauban au titre de la Réserve parlementaire, ce sont environ 220 000 euros de subventions qui ont été accordées à la Commune. Un emprunt de 350 000 euros a été souscrit à l'automne en complément des 100 000 euros d'autofinancement affectés à cette opération.
Trait d'union entre les aménagements piétonniers et les deux rond-points réalisés en 2009 et le cœur du village, l'aménagement a permis de sécuriser l'ensemble du secteur et de créer un véritable espace partagé, objectif de la municipalité.
En l'espace de 6 ans, l'entrée du village depuis la route de Montauban aura donc connu une profonde transformation dans l'intérêt des villebrumierains.

2014 - Aménagement d'un espace public près de l'église

 

En 2011, la Commune a fait l'acquisition de la parcelle mitoyenne avec le clocher de l'église. Sur les conseils du CAUE, un espace public jusque là laissé à l'abandon a été dessiné et mis en œuvre en régie municipale. Structuré autour d'un cheminement piéton, l'aménagement du jardin a été défini par la Commission Environnement de la Commune et les travaux réalisés par Frédéric Larose.

Le coût de cette réalisation (hors acquisition foncière) s'élève à 5700 euros de travaux dont 20% ont été pris en charge par le Conseil Général.

2013 - Création d'un terrain "Multi-sports"

 

En 2011, le projet d'implantation d'un terrain de jeux multisports sur la Commune a été arrêté. L'implantation sur la place de la Mairie a été décidée pour permettre l'utilisation de l'équipement par l'école et le Centre de Loisirs ainsi que pour bénéficier de la plate-forme en enrobé existante. Le projet a ensuite fait l'objet de recherche de financement et sa mise en œuvre a été retardée à plusieurs reprises pour des raisons budgétaires. En juin dernier, la Commune a lancé un appel d'offres pour la fourniture d'un terrain de type « bois-métal ». Les élus de la Commune ont été visiter trois réalisations des entreprises présentant les offres économiquement les plus avantageuses. 

Le terrain, d'une superficie de 365 m² avec gazon synthétique, permettra la pratique du football, basket-ball ainsi que du badminton et du volley-ball a été réalisé par l'entreprise Kaso courant novembre pour un montant de 35 000 euros H.T environ financé à près de 80 % par le Conseil Général, la CAF et l'ETAT.

Site généré avec le CMS UTOPIA développé par In-Cité Solution pour le CDG82 dans le cadre du PRAi